Prévenir les blessures sportives chez les enfants

Sport

La participation à n’importe quel sport, que ce soit le vélo récréatif ou le football, peut apprendre aux enfants à repousser leurs limites et à apprendre l’esprit sportif et la discipline. Mais tout sport comporte également un potentiel de blessure. Découvront ici comment prévenir les blessures sportives chez les enfants.

Cause de blessures sportives chez les enfants

En connaissant les causes des blessures sportives et comment les prévenir, vous pouvez contribuer à faire de l’athlétisme une expérience positive pour votre enfant.

Les enfants peuvent être particulièrement à risque de blessures sportives pour diverses raisons. Les enfants, en particulier ceux de moins de 8 ans, sont moins coordonnés. Ils ont des temps de réaction plus lents que les adultes, car ils continuent de grandir et de se développer. De plus, les enfants grandissent à des rythmes différents. Il peut y avoir de grandes différences de taille et de poids entre des enfants du même âge. Et lorsque des enfants de différentes tailles font du sport ensemble, il peut y avoir un risque accru de blessure.

Au fur et à mesure que les enfants grandissent et deviennent plus forts, le risque de blessure augmente. Cela est dû en grande partie en raison de la quantité de force impliquée. Par exemple, une collision entre deux joueurs de football de 8 ans qui pèsent chacun 30 ou 35 Kg ne produit pas autant de force que celle produite par deux joueurs de football de 16 ans qui peuvent peser chacun jusqu’à 80Kg.

De plus, les enfants peuvent ne pas juger les risques de certaines activités aussi bien que les adultes, ce qui peut entraîner des blessures.

Prévenir les blessures sportives chez les enfants

Prévenir les blessures sportives

Vous pouvez aider à protéger vos enfants contre les blessures en suivant quelques directives simples :

Utilisation de l’équipement approprié

Il est important que les enfants utilisent un équipement appropriés, de la bonne taille et bien ajustés. Par exemple, ils devraient porter un casque pour faire du vélo, du roller, de la trotinette etc..

Renseignez-vous auprès de l’entraîneur de votre enfant sur les casques, chaussures, protège-dents, supports et rembourrage appropriés. Si votre enfant porte des lunettes renseignez-vous sur les lunettes de protection, comme des lunettes incassables.

Les équipements de protection doivent être approuvés par les organisations qui régissent chacun des sports. C). Les casques de vélo par exemple doivent avoir un autocollant de certification de sécurité de la Norme française (NF).

Entretien et adéquation des surfaces de jeu

Vérifiez que les terrains de jeu ne sont pas pleins de trous et d’ornières. Celaqui pourraient en effet faire tomber ou trébucher les enfants. Les enfants qui pratiquent des sports à fort impact, comme la course à pied, devraient les pratiquer sur des surfaces comme des pistes et des terrains de basket en bois. Ces terrains peuvent être plus tolérants que des surfaces comme le béton.

Supervision d’adultes et engagement envers la sécurité

Tout sport d’équipe ou activité auquel les enfants participent doit être supervisé par des adultes qualifiés. Sélectionnez des ligues et des équipes qui ont le même engagement que vous envers la sécurité et la prévention des blessures.

L’entraîneur de l’équipe doit avoir une formation en premiers soins, et la philosophie de l’entraîneur doit favoriser le bien-être des joueurs. Un entraîneur avec une attitude de gagnant à tout prix peut encourager les enfants à jouer malgré les blessures et peut ne pas favoriser un bon esprit sportif. Assurez-vous que l’entraîneur applique les règles de jeu et exige que l’équipement de sécurité soit utilisé en tout temps.

Et assurez-vous que vos enfants pratiquent des sports qui correspondent à leur niveau de compétence. Mais aussi qu’ils soit adaptés à leur taille et à leur maturité physique et émotionnelle.

Une bonne préparation

Tout comme vous n’enverriez pas un enfant qui ne sait pas nager dans une piscine, il est important de ne pas envoyer d’enfants pratiquer un sport auquel ils ne sont pas préparés. Assurez-vous qu’ils savent pratiquer ce sport avant d’aller sur le terrain.

Les enfants doivent être bien préparés avec des échauffements et des séances d’entraînement avant les entraînements et avant les matchs. Cela aidera à s’assurer qu’ils s’amusent et à réduire les risques de blessure. Ils devraient également boire beaucoup d’eau et avoir droit à des périodes de repos pendant les entraînements et les matchs.

Types courants de laisions sportives

Les trois types courants de blessures sportives chez les enfants et les adolescents sont les blessures aiguës, les blessures dues à la surutilisation et les nouvelles blessures:

Blessures aiguës

Les blessures sportives aiguës chez les enfants surviennent soudainement et sont généralement associées à une forme de traumatisme. Chez les jeunes enfants, les blessures aiguës comprennent souvent des ecchymoses, des entorses et des foulures mineures. Les athlètes adolescents sont plus susceptibles de subir des blessures plus graves, notamment des fractures et des ligaments déchirés.

Les blessures aiguës graves qui peuvent survenir à tout âge comprennent: des blessures aux yeux tels qu’une cornée rayée, un décollement de la rétine et du sang dans les yeux. Mais aussi des os cassés ou des blessures ligamentaires. Ou encore des lésions cérébrales comme des commotions cérébrales, des fractures du crâne, des hémorragies cérébrales. Mais aussi des blessures bien plus grave tel que des lésions de la moelle épinière.

Les blessures aiguës surviennent souvent en raison d’un manque d’équipement approprié ou de l’utilisation d’un équipement inapproprié. Par exemple, sans lunettes de protection, les blessures aux yeux sont extrêmement courantes dans les sports de raquette.

Types courants de laisions sportives

Blessures de surutilisation

Les blessures de surutilisation sont causées par des actions répétitives qui mettent trop de pression sur les os et les muscles. Bien qu’elles puissent également survenir chez les adultes, elles sont plus problématiques chez les jeunes athlètes. En effet elles peuvent affecter la croissance osseuse de l’enfant.

Tous les enfants qui pratiquent un sport peuvent développer une blessure de surutilisation, mais la probabilité augmente avec le temps qu’un enfant consacre au sport.

Certains des types les plus courants de blessures de surutilisation sont :

  • douleur antérieure du genou : La douleur antérieure du genou est une douleur à l’avant du genou sous la rotule. Le genou sera douloureux et enflé en raison d’une inflammation des tendons ou du cartilage. La cause est généralement une tension musculaire dans les ischio-jambiers ou les quadriceps.
  • épaule du nageur : L’épaule du nageur est une inflammation (gonflement) de l’épaule causée par le stress répété des mouvements aériens utilisés pour nager ou lancer une balle. La douleur commence généralement par intermittence, mais peut devenir une douleur continue à l’arrière de l’épaule.
  • attelles de tibia : Les attelles de tibia sont caractérisées par une douleur et un inconfort sur le devant des parties inférieures des jambes. Ils sont souvent causés par des courses répétées sur une surface dure ou un surentraînement en début de saison.
  • spondylolyse : La spondylolyse résulte souvent d’une surextension constante, qui met trop de pression sur les os du bas du dos. Cela peut provoquer des douleurs lombaires persistantes. La spondylolyse est couramment observée chez les enfants qui participent au football, à l’haltérophilie, à la gymnastique, à la lutte et à la plongée.
Blessures de surutilisation chez les enfants

Les blessures de surutilisation peuvent être causées ou aggravées par :

  • poussées de croissance ou déséquilibre entre force et souplesse
  • échauffement insuffisant
  • activité excessive (par exemple, augmentation de l’intensité, de la durée ou de la fréquence du jeu et/ou de l’entraînement)
  • pratiquer le même sport toute l’année ou plusieurs sports au cours de la même saison
  • équipement inadapté (par exemple, chaussures de sport sans soutien)

Reblessures

Une nouvelle blessure se produit lorsqu’un athlète revient au sport avant qu’une blessure précédente ne soit suffisamment guérie. Les athlètes courent un risque beaucoup plus grand de se blesser à nouveau lorsqu’ils retournent au jeu avant de se rétablir complètement. Cela exerce un stress sur la blessure. Ce stress oblige le corps à compenser la faiblesse, ce qui peut exposer l’athlète à un risque accru de blesser une autre partie du corps.

Une nouvelle blessure peut être évitée en permettant à une blessure de guérir complètement. Une fois que le médecin a approuvé un retour au sport, assurez-vous que votre enfant s’échauffe et se refroidit correctement avant et après l’exercice.

Un effort soudain peut également provoquer une nouvelle blessure, votre enfant doit donc réintégrer le sport progressivement. Expliquez qu’il vaut mieux revenir dans le jeu à un rythme raisonnable que retourner à l’hôpital!

Traiter les blessures sportives chez les enfants

Traiter les blessures sportives chez les enfants

Le traitement des blessures sportives dépend du type de blessure.

Pour blessures aiguës, de nombreux spécialistes en médecine du sport pédiatrique adoptent généralement une approche « mieux vaut prévenir que guérir ». Si une blessure semble affecter le fonctionnement de base de quelque manière que ce soit. Par exemple, si votre enfant ne peut pas plier un doigt ou boite, les premiers soins doivent être donnés immédiatement. Un médecin devrait alors voir votre enfant. Si la blessure semble être plus grave, il est important d’emmener votre enfant au service d’urgence de l’hôpital le plus proche.

Pour des blessures de surutilisation, la philosophie est similaire. Si votre enfant se plaint de douleur, c’est la façon dont le corps dit qu’il y a un problème. Limitez l’activité jusqu’à ce que votre enfant consulte un médecin. Le médecin peut alors déterminer s’il est sécuritaire de reprendre le jeu. Le medecin peut également vous indiquer si votre enfant a besoin de consulter un spécialiste de la médecine sportive. Les médecins peuvent généralement diagnostiquer les blessures de surutilisation en prenant des antécédents médicaux, en examinant l’enfant et en ordonnant des radiographies, si nécessaire.

Il est important de faire diagnostiquer et traiter les blessures de surutilisation pour éviter qu’elles ne se transforment en problèmes chroniques plus importants. Les médecins peuvent conseiller aux jeunes sportifs de changer ou d’arrêter temporairement une activité pour limiter le stress sur le corps. Dans certains cas, il pourrait ne pas être possible de reprendre le sport sans risquer d’autres blessures.

Étant donné que les blessures de surutilisation sont caractérisées par un gonflement, un médecin peut prescrire du repos, des médicaments pour soulager l’inflammation et une thérapie physique. Une fois la récupération terminée, la technique ou le programme d’entraînement de votre enfant devra peut-être être ajusté pour éviter que la blessure ne réapparaisse.

Laisser un commentaire

  • Responsable: Eli & Elo vers l'infini y más allá.
  • Finalité: répondre à votre commentaire, question ou demande.
  • Légitimation: diligence précontractuelle.
  • Destinataires: Sered (avec des serveurs au sein de la Communauté européenne), Gmail (avec des serveurs aux États-Unis)
  • Durée: pendant la durée de la relation contractuelle, soit 12 mois après le dernier message envoyé.
  • Droits: accès, rectification, annulation, opposition et tout autre spécifié dans la politique de confidentialité.

 

Pour consulter des informations supplémentaires et détaillées sur le site Web, visitez les mentions legales et la politique de confidentialité.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.